​Le Président de la LFP, M. Medaouar, invité de l’ENTV

Le Président de la Ligue de Football Professionnel, M.Abdelkrim Medaouar, invité de l’émission sportive de l la Télévision Nationale, a éstimé que les droits de TV sont très maigres par rapport à ceux de nos voisins. Il a souhaité leur valorisation à la faveur de la nouvelle convention qui sera signé prochainement entre la LFP et l’ENTV. « Malgré sa faiblesse, cette entrée financière constitue une petite bouffée d’oxygène pour nos clubs » a indiqué le Président de la LFP.

Signalons que l’ENTV assure depuis quelques saisons, la diffusion des plusieurs matches en direct et en différé par journée de championnat de ligue 1 et de ligue 2, tout comme l’organisme télévisuelle nationale exploite les images prises lors de ces rencontres pour des émissions spécialisées qui connaissent une grande audience.

Pour la nouvelle saison, la LFP et l’ENTV se sont rencontrés cette semaine et ils ont dressé le listing des matches à retransmettre durant les quatre premières journées du championnat. (Voir site de la LFP)

Interrogé sur le l’utilisation des images de l’ENTV par d’autres chaines sans autorisations, le Président de la LFP a assuré que la LFPfera de son mieux pour préserver les droits de son partenaire directe. « Mais je désire que la prochaine convention déterminera avec précision la responsabilité de chacun dans ce domaine».

Questionné sur l’absence des représentants de l’ENTV et de la Radio au sein des de la commission d’homologation des stades qui supervise annuellement les installations devant abriter les matches du championnat et de la Coupe d’Algérie, M.Medaouar a indiqué que cette commission a été désignée avant sa prise de fonction mais Il a admis les deux organismes sont en droits d’y figurer.

Plusieurssujets relatifs à la préparation de la nouvelle saison ont été abordés lors de cette émission.. Le Président de la LFP a rappelé la situation des clubs et les dernières décisions du bureau fédéral au sujet des dettes des clubs. Il a indiqué que 8 clubs de Ligue 1 et 5 de ligue 2 comptent des créances dépassant le milliard de centimes et à cet effet ils ne seraient pas en mesure d’aligner leurs nouveaux joueurs s’ils n’arrivent à atteindre ce seuil.

Enfin le M.Medaouar, a annoncé que la LFP va réfléchir sur la possibilité de relancer le projet de la coupe de la Ligue pour la saison 2019/2020.