Conférence de presse du Président de la LFP

M Medaouar Abdelkrim, Président de la Ligue de Football Professionnel a tenu dimanche 11 novembre 2018 dans la salle des conférences du stade du 5 juillet , une conférence de presse en présence des membres du bureau exécutif.

Cette rencontre intervient après les remous qui ont secoué la semaine dernière les activités de la LFP notamment après le report tardif de la 12ème journée du championnat et le décalage de 24 heures de la rencontre USMA – JSK.

Le président de la LFP a donné toutes les précisions sur les motifs qui ont conduit à prendre ces décisions guidées « avant tout par le seul intérêt de tous les clubs que nous gérons ». .

Au sujet du match USMA – JSK , le président de la LFP a mentionné le calendrier initial. « Le club Kabyle devait jouer les 5, 9 et 19 novembre. Comme vous le constatez la différence entre les dates était respectivement de 4 jours et 10 jours. Dans la nouvelle programmation, il devait jouer les 6, le 11 et 19 soit 5 et 8 jours d’écart entre les matches. « J’affirme ici que notre intention était pour éviter à la JSK une période plus longue d’inactivité entre ses deux dernières confrontations. Malheureusement, ce changement a été violement contesté et cette affaire a pris de l’ampleur qui a dépassé le cadre sportif. Nous avons alors décidé avec l’accord de l’USMA et la jsk de renvoyer le match au 10 novembre afin de d’apaiser les esprits. C’est dans cadre que je me suis abstenu de répondre aux nombreuses sollicitations de la presse. Je suis là pour gérer les affaires courantes de la compétition et non pas de imprévus extra-sportifs. Je refuse qu’on touche à ma personne, c’est inacceptable. J’accepte qu’on critique la programmation, mais de là toucher à ma personne, c’est inadmissible », a-t-il dit avant de saisir cette occasion pour saluer et féliciter l’USMA et la JSK , leur dirigeants et leur galeries pour la bonne tenue de la rencontre disputée vendredi au stade de Bologhine. Ils ont fait de preuve de sportivité et de fair play .Comme j’appelle tous les dirigeants de tous les clubs à la raison et à la sagesse car nous gérons un secteur sensible. ».

M.Medaouar a rejeté toute idée de démissionner de son poste : « « Je n’ai jamais songé à démissionner. J’avais été élu démocratiquement en s’appuyant sur la confiance des membres de l’assemblée générale. Je ne vais pas jeter l’éponge à cause d’un report. Je le répète Nous sommes nouveaux dans la gestion de la LFP, que les gens nous laissent travailler »

Le Président de la LFP a confirmé que le président de la JSK est convoqué pour la séance de la commission de discipline de la LFP pour lundi 12 novembre, afin de s’expliquer sur des déclarations loin d’être en rapport avec le football. Il a touché à la LFP en publiant des communiqués. Si la commission jugera que ces propos nuisent à la LFP, elle est souveraine à prendre les sanctions nécessaires à son encontre.. »

M.Medaour a indiqué par ailleurs que la phase aller va se terminer comme prévu (dernière semaine de novembre,). Nous sommes en train d’accélérer la championnat d’autant nous aurons des échéances importantes en 2019 : Compétitions africaine et Arabe des clubs , élections présidentielles et CAN-2019 »

Concernant la dernière réunion du bureau exécutif avec le président de la FAF, M.Kheireddine Zetchi, c’est M. Djamel Messaoudene qui a fait le compte rendu. Il a déclaré que le bureau n’avait nullement l’intention de démissionner, ni de retirer la confiance à M.Medaouar pour la simple raison que les statuts n’évoquent pas cette disposition.

Lors de cette rencontre avec M.Zetchi auquel nous avons sollicité son arbitrage après le malaise qui a suivi cette affaire, nous avons exposé les difficultés de la Ligue et nous sommes sortis avec une feuille de route pour la bonne marche de la Ligue ».

Le Président de la LFP a tenu à remercier le Président de la FAF , M.Kheireddine Zetchi, qui ne s’est jamais immiscé dans les affaires de la LFP. « Toutes les décisions partent de la Ligue ». Il a aussi remercié les Présidents des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ainsi que toutes les personnes qui " m’ont apporté leur soutien durant cette difficile période ».